Lorsque plus de 55 entraîneurs et officiels de partout au pays se sont réunis en septembre pour la Conférence technique 2019 de NAC, ils sont repartis avec le défi de faire bouger leurs idées sur notre sport!

Au cours des trois jours, ils ont entendu un certain nombre de conférenciers de l’intérieur et de l’extérieur de la natation artistique, qui ont apporté de nouvelles perspectives pour remettre en question la pensée conventionnelle avec de nouvelles idées et de nouveaux concepts allant du hockey au ballet !

La présentation principale, vendredi soir à l’hôtel Universel de Montréal, mettait en vedette Danièle Sauvageau, directrice générale et entraineur de l’équipe féminine de hockey du Canada, championne olympique 2002. Elle a fait une présentation inspirante qui a mis en lumière bon nombre des leçons tirées de ses expériences, y compris le ” besoin de faire les choses différemment si vous voulez des résultats différents “.

Les participants ont également eu l’occasion de rendre hommage à notre équipe nationale sénior qui a connu un grand succès, alors que des bannières de championnat leur ont été présentées à titre de Championnes de la Série mondiale FINA 2019 et des Jeux Pan Américains 2019. Ces bannières seront fièrement accrochées à INS Québec.

Le programme de samedi à l’Institut National du Sport (INS) Québec, était axé sur l’aspect ” objectif ” de notre sport. Tout a commencé par des discussions techniques détaillées, en particulier avec la participation des entraîneurs, lorsque Jodi Hawley, conseillère d’À nous le podium (ANP), a présenté le nouveau parcours vers le podium. Notre parcours vers le podium comprend des objectifs de performance, un style de performance gagnante et notre profil de médaille d’or.  Jodi a constaté que l’utilisation de mesures de rendement et de données statistiques permet de mieux cerner les véritables lacunes et de mesurer la progression. Cela a renforcé la nécessité de suivre objectivement tous les domaines d’évaluation et l’importance de cette approche disciplinée pour nos partenaires financiers à tous les niveaux. 

Les entraîneurs et les officiels ont ensuite travaillé en collaboration avec les athlètes de l’équipe nationale sénior pour tester les outils d’évaluation qui sont en voie d’élaboration afin de mesurer les composantes du parcours sur une base prospective.

Cette séance a été suivie d’une présentation de notre entraîneur de l’équipe nationale sénior, Gabor Szauder, qui a donné un aperçu de la stratégie d’entraînement et de préparation de l’équipe qui a débuté en janvier 2019 et qui les a menés au sommet du podium aux Jeux Pan Américains en août. La discussion s’est ensuite transformée en une revue internationale en 2019, avec un panel d’entraîneurs et d’officiels internationaux de notre équipe nationale qui ont partagé leurs observations.  Tout le monde était engagé, ajoutant des idées et posant de nombreuses questions au groupe d’experts.

La dernière séance de la journée était une séance de remue-méninges sur la stratégie de développement, animée par Benoit Girardin, président de la firme de planification stratégique LBB Strategies. L’objectif était de traiter toute l’information reçue au cours de la journée et de faire en sorte que les entraîneurs et les officiels travaillent ensemble pour accroître le potentiel du Canada à gagner.

À l’issue des discussions, un consensus s’est dégagé sur ce qu’il fallait faire pour gagner :

  • les athlètes doivent acquérir des habiletés techniques essentielles à un âge optimal – en suivant notre modèle de DLTA.
  • il faut uniformiser davantage le développement des compétences à chaque âge et à chaque étape, en mettant l’accent sur les périodes clés de l’aptitude à l’entraînement.
  • nous avons besoin d’attention aux détails dans le développement de nos athlètes, depuis le niveau du club en tout temps.
  • nous devons offrir des compétitions significatives basées sur des blocs DLTA normalisés et que nous normalisons notre calendrier de compétitions et nos événements, ainsi que le contenu des compétitions à travers le pays
  • nous travaillons en équipe dans tout le pays

Le groupe a également eu l’occasion de discuter de certaines étapes spécifiques de programmation qui doivent être entreprises, en répondant à la question ” Quelles actions stratégiques devons-nous convenir et déployer, en tant que communauté, pour créer un système de développement national de première classe ?

  • être cohérent à travers le Canada dans les techniques d’entraînement et les techniques de développement de l’athlète
  • s’engager uniformément dans ALLEZ à l’Eau! et les programmes qui suivent – spécialement destinés aux athlètes de 12 ans et moins.
  • Coaching – les entraîneurs doivent être encadrés à tous les niveaux – pour les aider à comprendre leur rôle important dans l’identification et le développement des talents.
  • introduire des tests normalisés – tout le reste est normalisé
  • établir et maintenir un environnement d’entraînement positif – respecter les attentes en matière de comportement à tous les niveaux
  • des clubs Pour garçons! s’adressent spécifiquement et directement aux garçons – d’abord dans ALLEZ à l’Eau! puis à des niveaux plus élevés pour les recruter activement dans des programmes (NAC et OPTS pour les soutenir).

Les séances de dimanche étaient axées sur le côté ” subjectif ” de notre sport. La présidente du comité technique de natation artistique de la FINA, Lisa Schott, a informé le groupe des nouvelles informations de la FINA pour la saison à venir. Julie Healy, chef du sport de NAC, a décrit le plan d’action pour le groupe des 13-15 ans et les équipes nationales juniors, y compris un calendrier annuel normalisé, et a décrit la planification préliminaire pour la prochaine période quadriennale. Kara Heald, Gestionnaire de programme de natation artistique, Jennifer Langlois, chef du programme ESI et Sherry Robertson, consultante du PNCE, on fait le point sur ALLEZ à l’Eau!, le protocole de la politique sur les commotions cérébrales de NAC et le cheminement de certification des entraîneurs de NAC, respectivement.

La conseillère principale en performance mentale de l’équipe nationale, la Dre Véronique Richard, a renseigné tous les participants sur la psychologie de la rétroaction efficace, tant sur la façon de traiter l’information que sur la meilleure manière de la transmettre. Elle a présenté de nouveaux outils de rétroaction et a encouragé chacun à ” se dépasser ” dans ce domaine.

Pierre-Hugues (Hugo) Chouinard, concepteur musical renommé pour les athlètes de plusieurs sports artistiques, a animé une séance intéressante et humoristique qui comprenait l’importance de la sélection musicale et la qualité de la production musicale. Il a partagé des informations essentielles sur le choix, l’édition et la finalisation de la musique pour les routines.

La dernière séance de la conférence mettait en vedette Lindsay Fischer, directeur artistique de YOU dance, le programme de sensibilisation du Ballet national du Canada axé sur l’introduction des jeunes au monde de la danse et du ballet. Il a illustré les similitudes entre NAC et le parcours du Ballet national, notamment en mettant l’accent sur la diversité et l’inclusivité. Il a encouragé NAC à considérer ses membres différemment à l’avenir, en soulignant que la promotion de finissants du Ballet national pour 2020 comprendra 16 hommes et 13 femmes.

Comme l’a conclu la Conférence technique de 2019, il y avait un véritable esprit de camaraderie au sein du groupe et un engagement commun à faire progresser l’organisation dans des domaines clés du développement des athlètes et des entraîneurs. Selon la présidente de NAC, Judi Enns Bradette,

« cette fin de semaine a été l’occasion pour les entraîneurs et les officiels de partager et de contribuer à notre cheminement et d’en apprendre davantage sur l’engagement de NAC à bâtir des programmes canadiens bien conçus dans le domaine du développement de la HP. En entendant de nouvelles idées, certaines venant de l’extérieur du sport, les entraîneurs et les officiels ont eu l’occasion de sortir de leur zone de confort et de relever le défi de faire les choses différemment cette saison. »

Ce groupe clé d’experts techniques a quitté Montréal énergisé et prêt à affronter la nouvelle saison.  Natation Artistique Canada a l’intention de tenir une conférence technique tous les deux ans et de les compléter par une série de webinaires et des sessions thématiques qui auront lieu lors d’événements nationaux durant la saison.