Après un bon camp d’entraînement en Espagne, l’équipe de natation artistique du Canada est prête à participer à sa première compétition en personne en plus de deux ans lors de la prochaine Super Finale de la Série mondiale de natation artistique FINA 2021. L’événement, qui servira également de tournoi de qualification olympique, se tiendra à Piscina Sant Jordi à Barcelone, en Espagne, du 10 au 13 juin 2021. Les compétitions se dérouleront dans un environnement protégé en bulle, incluant de stricts protocoles pour contrer la propagation de la COVID.

Le tournoi de qualification olympique, qui devait initialement se tenir à Tokyo avant d’être annulé, a récemment été ajouté à l’horaire de compétition. En conséquence, c’est un fort groupe d’athlètes provenant de 28 pays différents qui s’affrontera non seulement pour déterminer le classement final des Séries Mondiales, mais aussi pour décider qui méritera les quelques places restantes dans les épreuves par équipe et en duo aux Jeux olympiques de Tokyo. Pour permettre cette participation simultanée à deux compétition en même temps, les athlètes n’exécuteront leurs routines qu’une fois, mais les pointages compteront pour les deux événements (pour les fédérations qui sont inscrites aux deux).

Le Canada, qui s’est déjà qualifié en duo et en équipe pour les Jeux de Tokyo en remportant les deux épreuves aux Jeux panaméricains de 2019, ne participera qu’au volet “Super Finale” de la compétition. Onze membres de l’équipe, dont les neuf qui ont été récemment nommés pour participer aux Jeux de Tokyo, sont à Barcelone pour l’événement. Elles sont inscrites pour participer aux épreuves de routine en solo, en duo, en équipe et en routine acrobatique. Au cours de cette saison écourtée, la seule apparition de l’équipe canadienne a été lors de l’étape canadienne de la Série Mondiale, présentée de façon virtuelle, où elle a remporté l’or dans l’épreuve par de routine acrobatique.

Dans les épreuves par équipes (techniques et libres), six pays participent à la Super Finale, dont l’Espagne et les États-Unis. Ces deux pays tenteront également de se qualifier pour les Jeux olympiques dans l’épreuve par équipe. Ils affronteront notamment l’Italie, la France et la Grèce pour les trois places olympiques restantes dans ce qui promet d’être une compétition passionnante et féroce.

L’épreuve en duo présente le plus grand nombre de concurrentes, avec 23 paires en compétition pour le podium en duo technique et 22 en duo libre. Les Canadiennes Claudia Holzner et Jacqueline Simoneau ont remporté la médaille d’or dans les deux épreuves lors de la Série mondiale en personne à Budapest, en Hongrie, en avril et tenteront de monter à nouveau sur le podium en Espagne.

Dans l’épreuve solo, Jacqueline Simoneau affrontera 11 autres athlètes en solo technique et 13 autres athlètes en solo libre. Elle arrive dans l’événement avec quatre médailles d’or au cours de la saison. Elle a remporté la première épreuve de l’année en février, présentée virtuellement par USA Artistic Swimming, avec une médaille d’or en solo libre. En participant en personne à l’événement de Budapest, elle a remporté l’or pour ses routines technique et libre. Sa quatrième médaille d’or est survenue lors de l’événement virtuel organisé par Natation Artistique Canada en mai, remportant le solo libre.

Des bourses et de précieux points de classement seront attribués lors de cet événement. Pour palier aux nombreux changements au calendrier causées par la pandémie, les règles de la Série Mondiale ont été modifiées. Le placement à la Super Finale comptera dans le total des points pour les prix en argent de la Série Mondiale et de la Super Finale. Pour être éligibles aux bourses, les athlètes devaient participer à un minimum de deux compétitions dans leur catégorie (incluant la Super Finale). En 2019, le Canada a terminé premier au classement général de la Série mondiale.

Le programme complet de la Super Finale 2021 est disponible sur le site Web de la FINA.