Après avoir examiné attentivement, plus tôt ce printemps, les possibilités et les contraintes au niveau de la tenue de compétitions internationales dans le contexte de la pandémie de COVID-19, Natation Artistique Canada a déterminé qu’elle ne serait pas en mesure d’accueillir les Championnats du monde junior/jeunesse de la FINA 2021 qui devaient avoir lieu à Québec du 21 au 30 août 2021.

La compétition, qui devait être organisée en partenariat avec la fédération provinciale Natation Artistique Québec et le comité organisateur local du club Québec Excellence Synchro, avait déjà été reportée de ses dates originales de 2020 et devait accueillir plus de 500 participants de partout au monde.

“Avec toutes les incertitudes persistantes concernant les restrictions de voyage et de quarantaine liées à la COVID, nous avons déterminé qu’il n’était plus viable d’accueillir l’événement au Canada en 2021”, a déclaré la Cheffe de la direction Jackie Buckingham. “Bien que nous étions vraiment peinés d’avoir à informer la FINA de notre décision, nous sommes résolus à faire passer en premier la santé et la sécurité des athlètes, des officiels et des bénévoles.”

La décision a été prise et communiquée à la FINA avec suffisamment de temps et dans l’espoir qu’elle puisse trouver une nouvelle ville hôtesse qui soit en meilleure position pour accueillir des participant.es internationaux.les. Aujourd’hui, la FINA a annoncé que l’événement sera à nouveau reporté jusqu’en 2022.

« Le fait que toutes les règles de quarantaine pour les voyages internationaux soient toujours en place au Canada en ce jour confirme que notre décision était la bonne. Alors que, dans plusieurs régions du monde, il est maintenant possible d’organiser de grands événements en présentiel, le Canada n’a malheureusement pas encore atteint ce stade. Nous sommes impatients de travailler à nouveau avec la FINA pour assurer une édition 2022 réussie – et tant attendue – de ces championnats du monde », a ajouté Stéphane Côté, Directeur des Communications et Événements.

« Nous sommes conscients que cette décision sera décevante pour les athlètes qui avaient espéré compétitionner à domicile cette année, mais nous gardons espoir que de nouvelles opportunités seront bientôt disponibles. Nous félicitons tou.te.s les athlètes et entraineur.e.s internationaux.les pour leur capacité d’adaptation en ces temps difficiles, et espérons les revoir très bientôt », a déclaré la Directrice du Sport de Natation artistique Canada, Julie Healy. « Nous tenons également à remercier la FINA pour son soutien continu, ainsi que tous nos partenaires et nos bailleurs de fonds pour leur aide inestimable et leur flexibilité.»